Blog

Le fabuleux destin de la fouta

Le fabuleux destin de la fouta

Article issu de Strass et Ballerines

Attirée par les paillettes de St-Trop, la fouta a fuit son destin de drap de bain de hammam.

Parée de ses plus belles couleurs, elle a rejoint pleine d'espoir ses cousines des boutiques tropéziennes et des marchés varois (La Croix Valmer, Grimaud, Cogolin).

Mots-clés:

Fabriquées par des maîtres artisans tisseurs...
Foutas Dolce Vita
Finition « Fleur » avec bouts rentrés...
Foutas Darjeeling
Finition soignée entièrement réalisée à la main...
Foutas Bossa Nova